Vous saurez tout sur le Web to store !

Il y a encore peu de temps, le commerce évoluait dans 2 mondes bien différents. Pendant que les e-commerçants utilisaient les outils de communication on line pour attirer leurs clients : SEO, Adwords, comparateurs de prix, places de marché, réseaux sociaux… les commerçants physiques utilisaient les outils de communication exclusivement offline :PQR, annuaires, signalétique… Bref, les commerçants physiques percevaient le Web comme une menace et n’y voyaient pas la moindre opportunité. De plus avec l’arrivée de phénomène du showrooming  (visite en magasin et achat final sur le Web), ils imaginaient même que leurs boutiques seraient vouées à devenir une salle d’exposition !

Mais depuis l’arrivée massive du mobile et l’adoption massive des smartphones par les consommateurs la donne a changé. D’après une étude menée par Adobe, à télécharger ici : Adobe 2013 Mobile Consumer Survey, voici les principaux usages Web des consommateurs sur leur mobile.

– 71 % des personnes interrogées déclarent utiliser leur mobile pour se connecter chaque jour sur les réseaux sociaux afin de rester en contact avec leurs proches mais aussi avec leurs marques préférées. Ils privilégient ainsi les marques qui proposent un contenu concis et pertinent mais aussi des offres régulières : coupons, remises, invitations, échantillons

– 70 % d’entre elles utilisent leur mobile pour chercher des informations locales qui répondent à un besoin immédiat : coordonnées d’un point de vente, horaires d’ouverture, avis sur une marque ou un produit, un restaurant, le prix et les caractéristiques d’un produit, une encore une information touristique. D’ailleurs, 60 % des consommateursactivent la fonctionnalité de géolocalisation sur leur mobile afin d’accéder plus rapidement à des résultats de recherche plus pertinents affinésen fonction du lieu où ils se trouvent

– et enfin 30 % des personnes sondées aimeraient recevoir de façon plus régulière des offres personnalisées sur leur mobile (push marketing) et y retrouver plus de services à valeur ajoutée comme la dématérialisation des innombrables cartes de fidélité, les disponibilités des produits en magasin ou encore la réception de leur ticket de caisse par e-mail par souci d’écologie

Dans ce contexte, le commerce physique actuel dispose ainsi d’une formidable opportunité qui va lui permettre de se réinventer : le « Web to store ». Littéralement, « le Web comme canal de génération de trafic en magasin ». Le Web to store se qualifie par une expérience initiée on line : recherche sur un moteur, partage entre amis d’un bon plan sur les réseaux sociaux, réception d’un coupon de réduction sur son mobile… et qui se concrétise par une visite et /ou un achat offline en point de vente.

Plusieurs termes équivalent existent pour parler de cette stratégie marketing: « Click and mortar » ou encore « ROPO » (Research on line, Purchase offline)

Store locator, social to store, click and collect… il existe une multitude d’outils, de techniques et de bonnes pratiques pour initier ou parfaire votre stratégie Web to store et que le blog Think Local vous aidera à décrypter. Alors rendez-vous très bientôt pour un article sur un sujet passionnant : SOLOMO, quand le SOcial, le LOcal et le MObile ne font qu’un !

Contactez-nous dès aujourd’hui et découvrez sans engagement la plateforme Ubiq

Nicolas Vouland

Président - Head of Product Ubiq® #social #startup #retail